Nina Dipla est née à Thessalonique. De 1980 à 1985, elle est membre de l’équipe nationale grecque de gymnastique rythmique. Elle commence la danse classique chez Aspa Foutsi et elle continue avec Daniel Lommel puis intègre le centre de danse internationalle Rosella Hightower à Cannes. À 17 ans, elle signe son premier contrat avec le Théâtre National de Thessalonique. Elle part ensuite étudier à la Folkwang Hochschule à Essen, dont elle sera diplômée en 1993. Elle devient membre du Folkwang Tanz Studio (FTS) et travaillera entre autres pour Pina Bausch, avec qui elle danse Le Sacre du Printemps.

Depuis 1999, elle collabore en tant qu’interprète avec divers chorégraphes, compositeurs et metteurs en scène. Elle a été assistant au Tanz Wuppertaler Theater (Pina Bausch) pour la reprise du Tannhäuser. Nina vit actuellement à Paris. Elle a obtenu son Diplôme d’Etat de pédagogie et intervient à l’ERAC (Ecole d’art dramatique de Cannes) en tant que professeur de danse. Elle enseigne également au CND de Paris et Lyon , au CNSMDC de Lyon, à la Ménagerie de Verre, au Studio Kelemenis, à la compagnie Philippe Saire (Genève) et Christiane Blaise,au Centre Choregraphique de Tours, et propose des stages à l’étranger (Allemagne, Grèce, Slovénie).

En 2006, elle collabore avec le metteur en scène Maria Giparaki, pour l’opéra « Ariadni of Naxos » présenté au Festival de Patras (Grèce).

En 2006, elle collabore avec le metteur en scène Anne Alvaro pour Esprit - Madeleine, présenté au Théâtre de Chaillot et pour Troïlus et Cressida, joué à la Maison de Maria Casarès à Alloue, et en 2007 au CDD, à Montreuil.

En 2007, elle collabore avec le metteur en scène Jean-Pierre Vincent, pour « Une Orestie » présenté au Théâtre de l’aquarium (Cartoucherie, Paris).

En 2007-2008, après avoir participé au Laboratoire Artistique Colina, la nécessité de continuer à travailler sur la création est évidente.
En création, le duo "STOL" ( anciennement « Gravity ») a été en résidence à Marseille (théâtre les Bernardines) et actuellement au Centre Chorégraphique d’Orléans (J.Nadj).

En 2007 -2008, elle collabore avec la metteur en scène Claudia Stavinsky :

  • Pour “Jeux Doubles” présenté au Théâtre des Célestins à Lyon,
  • Pour “La boite à Zouzous” Concert avec l’ Orchestre National de Lyon.

Actuellement, Nina Dipla est en création d’un nouveau projet, pour deux danseurs et un musicien.
Titre : « Une attraction invisible ».

Elle est invitée en tant que chorégraphe/pédagogue au conservatoire
d’Art Dramatique de Montpellier, sur la direction de Ariel Garzia Valdés. Elle est en
collaboration avec les Ateliers de Paris - Cartoucherie et Josef Nadj en Mai 2008
(Stage Afdas chorégraphique). Pour la saison 2008/2009, Nina Dipla est invitée en France
(CND, divers CCN) et à l’étranger (Brésil, Canada, Grèce, Slovaquie) en tant que
chorégraphe et pédagogue.